C’est le coup phare de la gamme des coup d’attaque. Beaucoup de joueurs “jouent en top spin”, “cherchent a topspiner”, “sont forts en top”…. ”

Top spineur a la table”, et “top spineur a mi-distance” sont des styles de jeu a part entière. Les premiers utiliseront forte rotation et placement pour marquer le point, les seconds la variation de la quantité d’effet et le placement pour provoquer la faute.

Top spin est un anglicisme, “spin” signifiant rotation, et “top” signifiant haut. Le top spin est un coup technique utilisant l’action de FROTTER la balle, comme son nom l’indique du bas vers le haut, qui pourrait se traduire par: coup a rotation avant.

Le top spin est très utilisé par les attaquants. Car c’est souvent la parade qui permet de sortir du jeu en balles coupées. C’est également un coup plus sur que la frappe. (La rotation ayant tendance a faire redescendre la balle sur la table)

Imprimer un maximum de rotation avant avec ce coup est souvent synonyme de gain du point, car la balle devient très difficile a contrôler pour l’adversaire. (Ce dernier devra bien maitriser un des “coups de contre” pour s’en sortir, et c’est rarement le cas, même si le coup de contre est reussi, la balle qui revient est souvent mi-haute et permet de conclure)

Quelque soit la manière dont ce coup est joué, le joueur doit tout simplement frotter la balle de bas en haut. Pour etre efficace, ce coup est généralement effectué avec l’avant-bras en coup droit, et avec le poignet en revers. Pourquoi ces segments courts plutot que l’épaule ou le bras? Car ce coup demande incroyablement de finesse, associée a une grande rapidité. Produire de la rotation n’est possible qu’avec un toucher très fin et une accélération intense juste avant le contact avec la balle.

Parmi les joueurs de haut niveau, on peut citer la puissance du top spin revers du grec Kalinikos Kreanga, vainqueur du top 12 européen en 2011. Kreanga.jpg On peut aussi citer l’allemand Timo Boll, pour son agressivité en top spin du coup droit. Boll est a l’heure actuelle le seul non asiatique a pouvoir concurrencer les chinois. 07_Timo_Boll_photo_DTTB_Manfred_Schillings_01.jpg Il existe 4 types de top-spin:

  1. Le top spin “rotation” est un top spin réalisé avec un contact très fin, mais une très grande vitesse, la balle tourne énormément, elle est très difficile a contrôler pour l’adversaire. La prise de balle est effectuée en phase descendante. Le top spin rotation est souvent effectué sur une balle coupée, on dit alors que le joueur “prend l’initiative” du jeu.
  2. Le top spin “frappé” est un top réalisé avec un contact balle-raquette extrêmement dur. La balle tourne beaucoup aussi, mais le coup est beaucoup plus puissant. Il demande un placement par rapport a la balle au millimètre, et une utilisation des appuis optimale. Ce coup est un coup terminal, il sert a marquer le point. Il permet aussi de top-spiner les balles sans effet.
  3. Le top spin “vitesse”, est un top spin effectué très tôt dans la trajectoire de la balle, quasiment au rebond. La composante qui domine est surtout la vitesse, qui associée au placement, permet de surprendre l’adversaire. Evidemment, les “joueurs de vitesse” (cf: le styles de jeu), utilisent ce top spin en priorité.
  4. Le “faux” top spin, est un coup particulier. Il demande expérience et toucher de balle. Le joueur fait semblant d’imprimer de l’effet a la balle, mais n’en met quasiment pas, grace a un relâchement des doigts sur la raquette, et d’un relâchement des muscles du bras. L’adversaire, n’y voyant que du feu, prepare un coup de contre (bloc…), et bien souvent la balle finit dans le filet. Faute de lecture. La variation de la quantité d’effet est constante a haut niveau, elle l’est moins au niveau regional ou departemental. Maitriser ce coup est souvent l’assurance de marquer des points, et également de faire perdre quelques cheveux a votre adversaire!

On peut citer en exemple Thomas Brignon, de Montigny les Metz, qui, même face a un joueur pourtant numero 77 francais, gagne le point avec un faux top spin.